Avec Banania, la nutrition devient un jeu d'enfants !

Espace nutrition

Zoom sur le sucre

Le sucre a toujours eu une place importante au sein de notre alimentation. Souvent décrié, il est pourtant essentiel à la santé1 de toute la famille !

Pourquoi a-t-on besoin de sucres ?

Les sucres sont indispensables au bon fonctionnement du corps1 et du cerveau, ils constituent la principale source d’énergie de notre organisme1. Consommés en quantité raisonnable, les petits plaisirs sucrés s’inscrivent parfaitement dans la cadre d’une alimentation variée et équilibrée2 !

La famille des glucides

Les sucres font partie de la grande famille des glucides. Cette famille regroupe toutes les molécules qui vont fournir du glucose, le carburant de base de nos cellules. On distingue deux grandes catégories de glucides selon leur structure :

  • Les glucides simples, que l’on retrouve dans le sucre de table, les bonbons, les fruits …
  • Les glucides complexes, que l’on retrouve dans le pain, les céréales, le riz …

Dans le corps, les glucides complexes riches en fibres, avec un indice glycémique bas, sont digérés plus lentement que les glucides simples3. Ils sont donc à privilégier, notamment le matin, car ils permettent une libération d’énergie progressive qui aide à tenir entre les repas.

Les besoins en glucides

Les glucides doivent couvrir la moitié de nos besoins journaliers en énergie3, dont 10 % sont couverts par les sucres simples3. Pour les sucres simples, cela représente :

  • Environ 40 g par jour pour les enfants : 1 verre lait chocolaté + 1 tranche de pain de mie complet avec pâte à tartiner au chocolat + 1 yaourt
  • Environ 50 g par jour pour les adultes : 1 banane moyenne + 1 verre de jus de fruit + 1 cookie au chocolat + 1 verre de lait chocolaté

1. ANSES. Les glucides : définition, effets sur la santé et recommandations. Juin 2016

2.PNNS. Le guide de la nutrition des enfants et des ados pour tous les parents. 2ème édition. 2005

3. AFSSA. Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3éme édition. 2001.